Article en vedette

FAUT-IL CROIRE AU « PÔLE DE LA MODE »? QUELLES

PROPAGANDE ELECTORALISTE AUTOUR DU PROJET DE VILLAGE DE MARQUES A quelques mois des prochaines échéances municipales et d’une réélection incertaine, la maire du Muy agite le projet d’implantation du « Village de marques » et des possibles emplois, comme thème essentiel de sa campagne. Pour autant, lorsque les entreprises muyoises ont licencié lourdement ces dernières années, bien malgré elles, aucun geste n’est venu de la municipalité pour les soutenir. Leurs appels à l’aide n’ont reçu aucun écho et les effets sur l’emploi ont été terribles. Aujourd’hui, il n’est pas sérieux et même indécent de faire de la surenchère et du marchandage d’un hypothétique emploi, pour un bulletin de vote, en utilisant la détresse des muyois, touchés par la crise. Le piège est grossier, mais surtout irresponsable pour des élus. Le développement économique doit être une priorité pour notre commune et un combat à mener de tous les instants, bien au-delà des agitations politiques locales et des échéances électorales. Il s’inscrit dans la durée et dans la sécurité des emplois créés, en collaboration avec les acteurs économiques et sociaux locaux, sans destabiliser le tissu existant et en préservant notre cadre de vie. Notre commune est attractive pour les décideurs économiques nationaux et internationaux et ce potentiel ne doit pas être bradé mais plutôt valorisé. Défendre les intérêts des muyois passera par des choix stratégiques et non pas par des calculs de fin de règne. C’est l’enjeu de demain et la clé de la réussite de la prochaine équipe municipale. Il faut surtout en finir avec le clientélisme et le parti pris, trop souvent constatés ces dernières années. Au-delà de l’injustice et du surcoût, ces pratiques sont préjudiciables à l’emploi et aux finances publiques. Les élus de l’opposition ont demandé à consulter le projet et à rencontrer le gérant de la SARL « LE MUY DEVELOPPEMENT » au capital de 1.500 € !!! Sans aucun à priori. Pour l’interroger et se forger une idée plus complète sur un projet d’investissement structurant, de plusieurs millions d’euros et impactant notre commune durablement. Comme d’habitude, aucune information n’a été fournie, par l’équipe municipale, et ce manque de transparence n’a fait que renforcer une inquiétude légitime. Rien ne permet donc aujourd’hui, d’avoir une position claire et précise. Associée aux prises de position du maire sortant, unanimement contestées dans cette affaire par ses soutiens politiques, l’image de notre commune déjà dégradée par ce mandat, ne va pas s’améliorer. Christian ALDEGUER Conseiller municipal du Muy – Animateur du Collectif d’action municipale pour Le Muy

Lire plus

C’EST DOMMAGE…? CULTIVONS LES FRUITS DE NOTRE HISTOIRE

La Tribune a le plaisir de vous inviter à partager cette belle page de notre Histoire, écrite par un Homme de courage en pleine crise morale de l’Affaire Dreyfus. Puisse une telle voix, forte et reconnue, s’élever au dessus des mauvais bourdonnements actuels qui parviennent à nos oreilles.    «  C’est dommage que tous les Français… »   »C’est dommage que tous les Français ne soient pas d’accord pour réclamer la justice impartiale pour tous. C’est dommage qu’il se trouve des républicains pour invoquer la raison d’Etat et consentir, sous un gouvernement libre, le maintien des iniquités du « bon plaisir». C’est dommage que des hommes qui se font un nom dans les revendications de justice sociale dépensent aujourd’hui ce qu’ils ont d’autorité à tenter de persuader à la France que les pratiques d’arbitraire, jadis condamnées par eux, sont excusables dans certains cas, et que l’on peut les tolérer contre autrui quand on ne s’en croit pas menacé. C’est dommage que tant de gens qui pensent différemment se laissent effrayer par les injures des cyniques et n’osent se dire ouvertement les champions de la justice et de la vérité. C’est dommage que le gouvernement ait, par une série d’actes inexplicables, encouragé la pensée qu’il peut impunément voiler la vérité et violenter la justice pour couvrir les fautes de quelques hauts personnages. C’est dommage qu’en agissant ainsi les ministres aient perdu tout droit à la confiance publique et ne se présentent plus à nous, quelles que soient les nuances politiques qui nous séparent, comme les gardiens fidèles des droits primordiaux de tout citoyen dans une société civilisée. C’est dommage que notre patriotisme soit de paroles et non d’action. C’est dommage que les citoyens s’abandonnent au lieu de réagir contre les pouvoirs publics qui trahissent leur devoir. C’est dommage que la haute vertu de tolérance soit maintenant bannie de l’esprit français. C’est dommage que les beaux sentiments se cachent et que les mauvais se montrent. ”  Georges Clemenceau  Article écrit, par Georges Clémenceau en janvier 1898 en pleine Affaire Dreyfus.

Lire plus

2013 est arrivée! Faites-en une Bonne Année…

Publié par forum | Classé dans Evènement | Publié le 05-01-2013

Mots-clefs :

0

2013 (2)

TOUTE L’EQUIPE DE LA TRIBUNE DU MUY AVEC SON PRESIDENT RENE PASCAL VOUS ADRESSE SES VOEUX LES MEILLEURS DE BONNE SANTE ET BONHEURS PARTAGES

Nous reviendrons très vite vers vous car de nombreux dossiers importants sortent de façon hâtive et peu transparente. Avec le risque de modifier profondément les atouts de notre Commune en les bradant sans la moindre concertation ( Café de Paris; terrains des Cadenades; terrains de Vaugrenier…où en est le PLU?…) Les questions ne manquent pas et les risques d’un avenir local plus du tout maîtrisé par les muyois aussi!!! Bonne Année Ensemble!

Ecrire un commentaire