Article en vedette

FAUT-IL CROIRE AU « PÔLE DE LA MODE »? QUELLES

PROPAGANDE ELECTORALISTE AUTOUR DU PROJET DE VILLAGE DE MARQUES A quelques mois des prochaines échéances municipales et d’une réélection incertaine, la maire du Muy agite le projet d’implantation du « Village de marques » et des possibles emplois, comme thème essentiel de sa campagne. Pour autant, lorsque les entreprises muyoises ont licencié lourdement ces dernières années, bien malgré elles, aucun geste n’est venu de la municipalité pour les soutenir. Leurs appels à l’aide n’ont reçu aucun écho et les effets sur l’emploi ont été terribles. Aujourd’hui, il n’est pas sérieux et même indécent de faire de la surenchère et du marchandage d’un hypothétique emploi, pour un bulletin de vote, en utilisant la détresse des muyois, touchés par la crise. Le piège est grossier, mais surtout irresponsable pour des élus. Le développement économique doit être une priorité pour notre commune et un combat à mener de tous les instants, bien au-delà des agitations politiques locales et des échéances électorales. Il s’inscrit dans la durée et dans la sécurité des emplois créés, en collaboration avec les acteurs économiques et sociaux locaux, sans destabiliser le tissu existant et en préservant notre cadre de vie. Notre commune est attractive pour les décideurs économiques nationaux et internationaux et ce potentiel ne doit pas être bradé mais plutôt valorisé. Défendre les intérêts des muyois passera par des choix stratégiques et non pas par des calculs de fin de règne. C’est l’enjeu de demain et la clé de la réussite de la prochaine équipe municipale. Il faut surtout en finir avec le clientélisme et le parti pris, trop souvent constatés ces dernières années. Au-delà de l’injustice et du surcoût, ces pratiques sont préjudiciables à l’emploi et aux finances publiques. Les élus de l’opposition ont demandé à consulter le projet et à rencontrer le gérant de la SARL « LE MUY DEVELOPPEMENT » au capital de 1.500 € !!! Sans aucun à priori. Pour l’interroger et se forger une idée plus complète sur un projet d’investissement structurant, de plusieurs millions d’euros et impactant notre commune durablement. Comme d’habitude, aucune information n’a été fournie, par l’équipe municipale, et ce manque de transparence n’a fait que renforcer une inquiétude légitime. Rien ne permet donc aujourd’hui, d’avoir une position claire et précise. Associée aux prises de position du maire sortant, unanimement contestées dans cette affaire par ses soutiens politiques, l’image de notre commune déjà dégradée par ce mandat, ne va pas s’améliorer. Christian ALDEGUER Conseiller municipal du Muy – Animateur du Collectif d’action municipale pour Le Muy

Lire plus

Petite Léa, la municipalité du Muy insensible à l’élan de so

Après avoir lu les reportages de Var-matin concernant la petite Léa et vu grandir un élan de solidarité d’une exceptionnelle humanité envers les parents qui se battent pour la survie de leur petite fille, je suis tellement révulsé par ce qui s’est passé lundi 3 décembre au conseil municipal du Muy, qu’il m’est impossible de taire la colère, l’indignation et le sentiment de honte qui m’ont touché, partagés par mon groupe.   Précédant dans l’ordre du jour la question sur la petite Léa, le vote d’une subvention « exceptionnelle » de 200 euros en faveur d’un sportif privé, Raphaël Menconi, responsable du parc nautique « Exo 83″ déclenche une discussion car il n’y a aucune association identifiée et on va financer directement une personne privée. Apparemment, cela ne pose aucun problème à madame le maire… Coup de tonnerre pour mon groupe d’opposition quand à la question suivante intitulée « soutien à l’opération de la dernière chance de la petite Léa » madame le maire fait une présentation à reculons parlant du « prochain Téléthon…on verra… Et puis, il n’y a encore pas d’association support… » Un conseiller, Mr Ciappara, s’engouffre dans cette brèche pour déconsidérer la valeur morale de cette subvention en demandant de retirer la question.  Avec stupeur, nous assistons à la reculade insensée de Madame Boyer qui accepte d’emblée de ne pas procéder au vote.  Elle essaie d’obtenir un consensus de confusion et de surprise sans faire voter ce retrait. Je me suis opposé avec toute la fermeté d’une indignation profonde et à vif, à cette honte qui ne pouvait qu’être blessante pour une famille en lutte pour son enfant et pour l’élan si bien porté par ailleurs mais qui s’est fracassé dans la commune où sa flamme devait être au plus haut. J’ai exigé de faire valider la position de mon groupe d’opposition (H. Zekri; C. Aldeguer; A. Parra; A. Rigolet) pour le maintien du vote de la subvention mais la majorité a maintenu sa triste décision. Pourquoi avoir porté cet élan de solidarité à l’ordre du jour si madame le maire était si peu convaincue de sa valeur? Ou bien était-ce pour mieux le disqualifier? Hubert Zekri maire honoraire du Muy

Lire plus

2013 est arrivée! Faites-en une Bonne Année…

Publié par forum | Classé dans Evènement | Publié le 05-01-2013

Mots-clefs :

0

2013 (2)

TOUTE L’EQUIPE DE LA TRIBUNE DU MUY AVEC SON PRESIDENT RENE PASCAL VOUS ADRESSE SES VOEUX LES MEILLEURS DE BONNE SANTE ET BONHEURS PARTAGES

Nous reviendrons très vite vers vous car de nombreux dossiers importants sortent de façon hâtive et peu transparente. Avec le risque de modifier profondément les atouts de notre Commune en les bradant sans la moindre concertation ( Café de Paris; terrains des Cadenades; terrains de Vaugrenier…où en est le PLU?…) Les questions ne manquent pas et les risques d’un avenir local plus du tout maîtrisé par les muyois aussi!!! Bonne Année Ensemble!

Ecrire un commentaire